Projets Européens (Erasmus+)


HEALth Literacy (UE 2022 - 2024)

Les citoyens européens sont confrontés au problème de trouver, de comprendre et d'agir en fonction d'informations vérifiées à tous les niveaux, y compris dans le domaine de la santé et du bien-être. Plusieurs facteurs freinent ces actions, selon le Plan d'Action eHealth (2012-2020) de la Commission Européenne, les principaux freins au développement de la e-santé sont :

          1- Le manque de sensibilisation et de compétences pour trouver, comprendre et évaluer les informations de santé en ligne ;
          2- Le manque de confiance en les solutions de santé en ligne et l'inapplication de celles-ci pour prendre des décisions en matière de santé.

Si des politiques telles que le plan d'action pour l'administration en ligne doivent fonctionner, les citoyens doivent pouvoir utiliser par exemple des e-prescriptions indépendamment. Pendant la pandémie de Covid, plusieurs applications de contact pour le suivi ont été utilisées dans différents pays. Ces applications combinent les géo-données avec les données de santé et aident à faire face à la propagation du virus.

Mais la réticence, la peur de l'insécurité des données et le manque d'éducation aux médias ont empêché de nombreux citoyens d'utiliser les applications. La confiance est importante, car la santé en ligne a le potentiel de donner aux citoyens les moyens de (1) mieux gérer leur santé, (2) améliorer les efforts de prévention, (3) permettre un diagnostic et un traitement plus précis, ainsi que (4) faciliter la communication entre les professionnels de santé et les patients.

Objectifs du projet :

L'objectif du projet est avant tout d'avoir un impact sur l'usage des applications de services de e-santé par les individus ; d'une manière qui profitera à leur situation de vie et à leur condition physique. La proposition HEAL vise à atteindre les objectifs suivants :

          1- Réduction de l'écart de littératie numérique en matière de santé qui peut conduire à l'exclusion sociale ;

          2- Augmentation des compétences en littératie numérique en matière de santé pour les citoyens européens potentiellement vulnérables ;

          3- Protection des données et éducation aux médias lorsqu'il s'agit d'appareils de santé en ligne et prestations de service.

Organisations participantes :

Ce programme est dirigé par le programme Erasmus+ et se déroule entre janvier 2022 et novembre 2024.

Responsable du projet : Leonor Afonso (leonor.afonso@ynternet.org).


Business2030 (UE 2022-2024)

Représentant 99 % de toutes les entreprises de l'UE, les PME sont l'épine dorsale de l'économie européenne. L'impact pour les PME d'adopter et de favoriser le développement durable est en augmentation. Les PME doivent soigneusement tenir compte des risques et menaces sociaux et environnementaux pour leur existence à long terme. L'idée que les PME jouer un rôle pertinent dans la résolution des problèmes sociaux et environnementaux complexes du monde est largement reconnu.

Bien que l'empreinte environnementale des PME individuelles puisse être faible, leur impact global est important. Le projet vise à créer un réseau d'organisations intéressées à s'attaquer aux problèmes de durabilité et accompagner les PME dans la transition verte. Étant donné que toutes les PME jouent un rôle clé dans la contribution aux SDGs, quel que soit de leur taille/forme/domaine d'intérêt, elles doivent être soutenues pour agir de manière responsable et trouver des solutions aux défis sociaux grâce à l'innovation organisationnelle.

Pour cela, des actions sur mesure sont une condition préalable pour développer une couche de PME florissante dans l'économie ainsi que pour offrir des opportunités de croissance à ceux qui souhaitent se développer. Les partenaires du projet ont observé un manque d'outils concrets, clairs et adaptés pour soutenir les PME et les BSO (Business Support Organisations) en matière d'environnement durabilité. Conformément à la « Stratégie des PME pour une Europe durable et numérique », il est essentiel d'accompagner les PME dans ce processus et de les doter instruments pour comprendre les risques environnementaux et atténuer ceux couvrant des secteurs spécifiques.

Business2030 aidera les organisations partenaires à acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour soutenir les PME et les BSO en innovant l'offre de formation continue en EFP. Les synergies avec les BSO et les PME aideront a comprendre les besoins des parties prenantes et ainsi adapter l'accompagnement et la formation qui leur sont délivrés.

Objectifs du projet :

(1) Fournir des outils utiles pour faciliter la compréhension des transformations vers la durabilité.

(2) Aborder la durabilité environnementale sous différents angles (efficacité énergétique, mobilité, efficacité de la gestion, économie circulaire, gestion des déchets, etc.).

Organisations participantes :

Ce programme est dirigé par le programme Erasmus+ et se déroule entre janvier 2022 et mai 2024.

Responsable du projet : Leonor Afonso (leonor.afonso@ynternet.org).


ICT FOR THE ELDERLY (UE 2018 - 2021)

Le projet ICT 4 the Elderly vise à faciliter la mise à niveau des compétences numériques des personnes âgées de 55 à 75 ans et à leur faire prendre conscience des nombreuses possibilités offertes par Internet. 

Les technologies de la communication et l'information ont prouvé leur efficacité pour améliorer l'indépendance des personnes agées, mais ces technologies restent très peu utilisées par ce segment de la population. À ce sujet, les avantages de l'utilisation des nouvelles technologies pour développer les relations sociales et les options de loisir sont considérés comme des importants facteurs pour une bonne autonomie et une vie active.

Comme résultat de ces connaissances ce projet propose une serie de ressources pour assurer un bonne implémentation et un effet positif des nouvelles technologies sur les personnes agées.

Pour le faire, le projet prévoit d’abord de rassembler les meilleures pratiques issues d’autres projets couronnés de succès pour élaborer un manuel de formation et une académie en ligne. Une fois le matériel de formation prêt, des personnes âgées de 55 à 75 ans seront sélectionnées au moyen d'un appel à candidatures et prendront part au projet pilote en tant qu'ambassadeurs/rices du projet (pour plus d'informations contactez le responsable de projet). Deux projets pilotes de 12 personnes chacun auront lieu à Malte et à Berlin.

Resultats attendus :

  • Collection de bones pratiques et de OERS (Open Educational Resources).
  • Développement de matériel formatif et d'une academie online.
  • Production de recommendations pour les participants et les décideurs.

Organisations participantes :

Ce programme est dirigé par le programme Erasmus+ et se déroule entre septembre 2018 et septembre 2020.

Responsable du projet : Leonor Afonso (leonor.afonso@ynternet.org).


DIMESCA (UE 2018 - 2020)

Le projet DIMESCA - (en anglais DIgital, MEdiation, Skills in lifelong CAeer Guidance) - est un projet européen d'échanges de pratiques géré par le réseau international Cités des métiers.

Grâce à ce projet, les Cités des métiers souhaitent développer et renforcer leurs services d'inclusion numérique et de médiation. Il comprend notamment quatre séances de formation avec des professionnels afin de tester un programme d'ateliers portant sur les connaissances de base, les processus en ligne (administration en ligne) et la construction d'un identifiant numérique.

Avec les objectifs d'identifier les nécessités croissantes de connaissances numériques dans le marché professionnel et de promouvoir l'integration socio-professionnelle des personnes plus défavorisées ; on aimerais renforcer le service d'inclusion et d'apprentissage du numérique à trois différents niveaux : connaissances numériques de base, actions administratives online (e-administration) et gestion de l'identité numérique (e-reputation).

Le projet cherche à :

  • Coacher un groupe d'experts en aprentissage numérique qui pourront améliorer les connaissances numériques des professionnels travaillant dans les centres d'orientation professionnelle.
  • Partager les bonnes pratiques dans la thématique de l'inclusion et l'apprentissage numérique dans les domaines de l'apprentissage et de l'employablité.
  • Construire et expérimenté un nouveau service dans les centres d'orientation professionnelle.
  • Mieux connaitre les compétences numériques plus recherchées de nos jours.
  • Renforcer le service offert aux personnes avec les plus grandes difficultés pour retrouver de l'emploi (migrants, personnes provenants de milieux très défavorisés, jeunes qui ni travaillent ni étudient) et avec des difficultés pour utiliser les outils numériques.
  • Le projet se base sur une approche empirique ; un programme d'activités de test sera développé à partir des expériences des Cités des Métiers et des partenaires du projet. Ce programme sera testé par des experts en aprentissage numérique avec leurs "clients".

L'approche sera la suivante :

  • OUVERT à tous les professionnels dans le terrain de la formation et l'employabilité.
  • MULTI-PARTENAIRE en rassamblant et  profitant de réseau de connaissances de chaque partenaire.
  • INTERACTIF en impliquant les partenaires à différentes étapes du projet à travers une approche de co-construction.

Supports :

  • Vadémécum de bonnes pratiques en inclusion et médiation numérique.
  • Manuel pour les experts en apprentissage numérique dans des espaces dédiés à l'orientation professionnelle.
  • Réservoir d'outils pour les experts en apprentissage numérique.
  • Programme d'activités "test" (workshops, rencontres, espaces...). 

Partennaires du projet :

Ce projet, financé dans le cadre du programme Erasmus+, se déroule de septembre 2018 à septembre 2020.

Responsable du projet : Leonor Afonso (leonor.afonso@ynternet.org).


OPEN - AE (UE, 2018 - 2020)

Open AE : Promouvoir les technologies Open Source dans l'éducation non formelle des adultes est un projet Erasmus + KA2 attribué dans le cadre du programme EPOS - Agence nationale pour Erasmus + en Flandre.

Open AE abordera les principaux défis et générera les meilleures pratiques sur la base des besoins identifiés par ALL DIGITAL dans les programmes durables d’éducation des adultes, en particulier pour les adultes peu qualifiés et sans emploi. OPEN-AE souhaite aider les centres de compétences numériques européens à devenir des pôles de formation innovants.

Open AE a trois priorités :

  • promouvoir l'accès et l'apprentissage au moyen de ressources éducatives libres (REL).
  • promouvoir les technologies Open Source (OS) dans le secteur de l'éducation non formelle pour soutenir l'amélioration des compétences des éducateurs d'adultes et des apprentis.
  • s'adresser aux formateurs d'adultes travaillant dans le secteur de l'éducation non formelle pour renforcer leurs compétences et leurs compétences numériques.

Open AE a deux objectifs :

  • contribuer au développement des compétences des facilitateurs électroniques afin de dispenser aux adultes une formation en compétences numériques pertinente et de haute qualité.
  • contribuer à la promotion des technologies open source et de l'éducation ouverte dans l'éducation non formelle des adultes.

Résultats attendus :

  • développer un curriculum sur les technologies Open Source destiné aux facilitateurs électroniques travaillant dans le domaine de l'éducation non formelle des adultes, mappé sur le DigCompEdu Framework (dirigé par CSF).
  • créer une boîte à outils en ligne pour les facilitateurs électroniques en cinq langues (EN, NL, FR, IT, ES) en adaptant les ressources éducatives ouvertes déjà disponibles. Il servira de guide pour les stratégies d’éducation des adultes, les outils et les approches permettant de développer la formation aux compétences numériques (dirigé par Ynternet.org).
  • développer un cours hybride modulaire de 60 heures sur les technologies Open Source et le piloter avec 40 facilitateurs en ligne de quatre pays pour améliorer leurs connaissances des technologies, outils, plates-formes d'apprentissage numérique ouvert et les utiliser (dirigé par Colectic).
  • produire des lignes directrices pour la transférabilité et la mise à l'échelle des résultats du projet et des recommandations pour les prestataires d'éducation non formelle et les décideurs (dirigé par ALL DIGITAL).

Partenaires du projet :

Site internet du projet : https://open-ae.eu/?page_id=24

Responsable du projet : Leonor Afonso (leonor.afonso@ynternet.org). 


WIKINOMICS (UE, 2013 - 2015)

Projet européen piloté par Ynternet.org, Wikinomics a pour but de favoriser les compétences-clés requises pour l’employabilité dans un monde du travail en constante évolution.
Pour ce faire, il encourage le développement de compétences transversales (principalement la capacité à communiquer et à collaborer efficacement sur Internet) via une approche pédagogique innovante basée sur la culture libre et sur des scenarii d’apprentissage fondés sur la méthodologie “wiki” (un système particulier de collaboration en ligne).


WIKISKILLS (UE, 2012 - 2014)

Wikiskills est un projet de l’Union Européenne piloté par la fondation Ynternet, dont le but est d’encourager la coopération en ligne grâce à l’utilisation des wikis (une technologie rendue célèbre par l’encyclopédie Wikipedia). Dans cette optique, la fondation Ynternet.org et ses partenaires développent un réseau d’experts internationaux spécialisés dans ce domaine.


Recherche et innovation au niveau EU et national (Suisse)


Développement d’un catalogue en ligne rassemblant les outils et moyens disponibles pour les diététicien-ne-s de Suisse romande (CH, 2019 - 2020)


Une collaboration entre l'HEdS-GE (conceptualisation, données, financement) et Ynternet.org (réalisation) 

Une application qui référence les outils et moyens permettant aux diététicien-ne-s d’accéder aux données probantes et d’ainsi maintenir leurs connaissances à jour.



La pratique fondée sur les preuves est exigée de la part des professionnels de santé et notamment des diététicien-ne-s pour les prises de décisions cliniques. Elle nécessite la combinaison des données probantes avec l’expertise clinique et les valeurs et choix du patient.  Actuellement, il n’existe pas de document référençant les outils et moyens permettant aux diététicien-ne-s d’accéder aux données probantes et d’ainsi maintenir leurs connaissances à jour et avoir une pratique fondée sur les preuves. Les objectifs de ce projet sont :

  • de faciliter l’accès des diététicien-ne-s praticien-ne-s formateurs-trices de la filière Nutrition et diététique aux données probantes et d’ainsi les remercier pour le travail accompli pour la formation de nos étudiant-e-s ;
  • de positionner la HEdS-Genève et sa filière Nutrition et diététique comme leader dans le domaine du transfert de connaissances entre les lieux de pratiques et d’enseignement et de recherche ;

de contribuer au développement des bonnes pratiques numériques (littératie numérique) dans le domaine de la santé. La littératie numérique est associé, notamment, à : a) une culture autour les enjeux du numérique (pratiques, droits, licences), b) une utilisation (et publication) responsable des données collectées et c) la principe de collaboration basée sur une gouvernance ouverte, transparente et collective.  


SlideWiki, an open-source, open-access, educational material platform (CH, 2018 - 2019)

La Fondation Ynternet.org travaille en étroite collaboration avec l'HESSO - HEG / GE et l’équipe SlideWiki afin d’améliorer et d’établir leur plateforme comme alternative aux autres plates-formes telles que GoogleDrive.
La plate-forme SlideWiki vise à créer une plateforme d'apprentissage et d'enseignement accessible à grande échelle utilisant la technologie éducative, la reconnaissance des compétences et la collaboration mondiale. Sur la plateforme SlideWiki, les présentations, en particulier les supports d’enseignement et d’apprentissage ouverts, c’est-à-dire les ressources éducatives libres (REL), peuvent être créés, édités, mises à jour, modifiées et consultées en même temps. De plus, SlideWiki est une plateforme OpenCourseWare permettant de partager des diapositives selon les principes de données de FAIR.


COWABOO, UNE PLATE-FORME POUR PLUS D’AUTONOMIE ET DE COLLABORATION (CH, 2014 - 2016)

En collaboration avec la HEG, la fondation Ynternet travaille sur la création d’une plateforme qui facilite la gestion des signets personnels (bookmarks) au sein de groupes de recherche et d’organisations académiques. CoWaBoo permettra aux utilisateurs de mettre leurs signets en commun, tout en leur proposant de choisir s’ils les partagent ou les maintiennent privés.


Le but de CoWaBoo est double :

  • Rendre possible la curation de contenu, au niveau personnel, en attente de publication.
  • Promouvoir la publication collaborative de liens.

ARIADNE (CH, 2010 - 2012)

In close collaboration with the HES-SO network, with its HEIG-VD and HEG-GE clusters, the Ynternet.org research and training institute has contributed to the European partnership by developing additional educational tools, and disseminated to the public target in Switzerland. The final report shows the actions , at the service of all the partners linking the social economy and the roots of the digital economy.


Projets internationaux


Nos Jardins (2020 - 2022)

Nos Jardins  (https://www.nosjardins.org/) permettra aux acteurs de la société civile du Cameroun, et de la Suisse, de développer et transférer, à leurs pairs, leurs connaissances sur les compétences numériques et collaboratives.

Le projet facilitera, aussi, la mobilité de 8 personnes (4 depuis la Suisse et 4 depuis le Cameroun), choisies pendant les ateliers de formation et les concours, afin de voyager vers l’autre pays. Une opportunité de développer leurs compétences, de favoriser leur visibilité, et de partager leurs connaissances et développer leurs réseaux avec la communauté locale ainsi qu’au niveau national et international (plus d'info sur le projet: https://commons.wikimedia.org/wiki/Commons:Nos_Jardins

Nous visons à déployer courant 2021 quatre modules de formation avec leurs scénarios et les activités d'apprentissage sur les thèmes :

  1. Introduction sur la culture du Libre
  2. Wikimedia commons et Wikipedia
  3. Licences Libres
  4. Masterclass en photographie

Par ailleurs 16 (journées ou demi-journées) d’apprentissage, des formations non formelles, à la fois en présentiel et en ligne, s’effectueront parallèlement au Cameroun et en Suisse.

Les participants à cette formation participeront en parallèle à deux concours de photographie (Wiki Loves Africa et Wiki Loves Earth) pour mettre en oeuvre et valider les compétences acquises

Enfin, deux expositions des meilleures photos prises par les participant.e.s suisses et camerounais et soumises aux concours WLA ou WLE, seront organisées, en Suisse et au Cameroun.


Digital SkillShift (2019-2021)

Digital SkillShift est un programme d'apprentissage flexible centré sur le rôle spécifique du Digital Assistant. Il améliore les compétences des citoyens face aux défis que la nouvelle technologie numérique crée sur le marché du travail.


Wiki Loves Africa (2016 - 2018)

Piloté par notre membre Florence Devouard et co-financé par la fondation Wikimedia qui gère Wikipedia, ce projet de concours de photographie sur Wikimedia Commons (la partie multimedia de Wikipedia) a permis de mobiliser des délégués sur la totalité du continent africain. Plus spécifiquement, 150 événements ont été organisés par l’équipe Wiki loves Africa dans 10 pays africains, tels que chasses photos, séance de téléversement de photos, conférences de presse, remise de prix locales aux gagnants, sessions d’intégrations de photos dans les articles de Wikipedia.

Ce sont ainsi plus de 7800 photos qui ont été téléversées par les contributeurs africains, avec quatre gagnants du concours. Un partenariat avec l’UNESCO a été réalisé, dans le cadre la campagne mondiale Unite4Heritage, partenariat permettant de toucher plus de 67’000 personnes, avec plus de 8’000 engagements (repost, etc…). Sur Instagram, près de 10’000 personnes ont vu les photos. Le rapport spécifique de ce projet a été posté à Wiki Loves Africa - Report


WikiChallenge Ecoles d'Afrique (2017 - 2019)

WikiChallenge Ecoles d'Afrique est une compétition dédiée aux élèves de 9-11 ans dans plusieurs pays africains francophones (parmi Cameroon, Côte d'Ivoire, Guinée, Tunisie, Madagascar, Mali, Niger et Sénégal). 

L'objectif est d'apprendre la façon dont le savoir est constitué en contribuant à Vikidia, tout cela dans une atmosphère plaisante et stimulante. Les élèves des écoles participantes sont invités à écrire des articles encyclopédiques sur un sujet relatif à leur environnement proche.

Vous pouvez trouver plus d'informations sur la page wikipédia du projet.